BRAVO FRANCE 2 !

C'est à peine croyable ! 24 heures à peine après le massacre du jeune Souleymane à l'angle de la rue Albert et de la rue de Tolbiac (75013), France 2 nous gratifie d'un Envoyé Spécial sur la jeunesse de notre joli quartier, le 13e arrondissement. A se demander si France 2 n'aurait pas commandité le crime, histoire de faire mousser son audimat. Non, Baudillon, range ton avocat, JE PLAISANTE !

On peut toujours se poser la question de l'opportunité d'un tel reportage quand notre excité de président (quelle honneur serait pour moi d'être condamné en diffamation ou pour crime de lèchelèse-majesté sous un tel régime) met toute son énergie  à exacerber les haines inter-communautaires. Le trio Sarkozy-Besson-Hortefeux est décidément bien prometteur pour la paix civile. Au moins, les Pieds-Nickelés étaient rigolos...

Quelles sont jolies nos Olympiades ! Pour une fois que ce n'est pas la banlieue qui est ainsi mise en valeur... Allez Sevran, rentre dans le rang, le 13e arrive !

Un peu d'espoir avec ces deux "grands frères" de l'association Malaikas, créée juste après le drame de l'incendie du boulevard Vincent Auriol (cf numéro 2 de la revue Histoire & Histoires... du 13e). Je connais un peu Ghislain Bryks, dont le siège de l'association est situé en face de chez moi, rue Dunois, et je peux dire qu'il a beaucoup de mérite à sans cesse tenter de calmer des énergumènes qui sont loin d'être des saints. Un gars bien mais j'espère que ce n'est pas lui qui a facilité la rédaction de ce reportage...

En revanche, j'ignore si cela vous a fait la même impression mais le reportage semble montrer que les bandes des Olympiades "dirigent" le 13e. J'espère que cela ne va créer un regain de tension avec les autres bandes d'autres quartiers qui voudront mesurer leurs forces. Pas très intelligent tout ça...

Dans ce reportage, j'ai été très choqué de faire la connaissance de cette bande de filles (peut-on encore les appeler comme ça), spécialistes de la bagarre gratuite et de la provocation. Ce sont de ces nouvelles bandes féminines, souvent plus violentes encore que les garçons, dont je parlais hier, qui se sont fait une spécialité d'attendre les petites blondes à la sortie du lycée Claude Monet. Bizarre que France 2 n'ait pas soulevé ce point... Soucis du "politiquement correct" ou omertà ?...

Enfin, nous terminons sur une note très positive lorsque la journaliste nous explique, pour justifier son choix du 13e arrondissement, que ce reportage a été tourné là où c'était possible, c'est-à-dire là où c'est "moins pire".

YOUPI ! dans le 13e, c'est "moins pire" qu'ailleurs ! Dormez tranquilles, braves gens...

En tout cas, ZERO POINTE pour France 2. Quand je pense qu'il y a quelques mois, j'attendais la pub pour aller pisser, désormais, j'irai dès le début des programmes.