Mélenchoniste de la première heure, je ne peux que saluer l'initiative originale qui consiste à faire le parallèle entre la prise de la Bastille et le début de la Commune de Paris, le 18 mars 1871.

C'est ainsi que Jean-Luc Mélenchon et le Parti de Gauche vont nous jouer un remake de la prise de la Bastille, demain, dimanche 18 mars, avec cette Marche pour la 6e République qui partira à 14 heures de la place de la Nation.

Je suis convaincu que si Nicolas Le Petit l'emporte en mai prochain, la France subira une révolution aux yeux de laquelle Mai 68 fera figure de fête foraine. Les Français, dans leur immense majorité, ne sont pas disposés à re-signer pour 5 ans de cynisme et de politique des copains. Le malheur est que je ne suis pas convaincu que le retour des socialistes aux "affaires" changera beaucoup nos conditions de vie. On aura juste l'impression qu'on se fout un peu moins de nous. Sans changement radical de nos modes de vie et de cette course effrénée à la compétitivité (tous domaines confondus), l'avenir ne s'annonce pas rose. Pour amorce de solution, j'ai juste une maxime à méditer :

"Qui se contente de peu est riche de tout"...

couverture07