depardieu2-4430937pcgcw

Comment, vous pensiez que 2012 allait s'achever sans que je ne donne -comme tout le monde- mon avis sur l'affaire Gérard Depardieu ? Mais enfin, ignorez vous que nul ne peut exister s'il n'a émis son opinion sur la question ?

Quelque chose m'échappe : tout le monde a adoré le maître d'Idéfisc dans des rôles de voyou tels Le Viager ou La Scoumoune ou dans des rôles encore plus douteux ou subversifs tels ceux qu'il tenait dans Les Valseuses ou Tenue de soirée et maintenant qu'il nous la joue "à l'envers" pour de vrai, c'est l'hallali...

Ouf, heureusement que l'illuminé Raël et le corrompu Poutine le soutiennent et que Gérard pourra donc, s'il souhaite retrouver un peu de paix, choisir entre le Goulag, la planète Mars ou... le 13e arrondissement.