mobilisation_croissante_cpe

dessin Philippe Tastet

Ce dessin est un petit clin d'oeil à tous ceux qui pensent que la notion d'intergénérationnel ne se limite pas à une claque dans le dos et un très convenu "c'est bien ce que vous faites".

J'ai assisté hier soir à une réunion publique sur le projet de modernisation de la Mie de Pain. Projet ambitieux et humaniste visant à redonner, de manière plus efficace, une identité à des personnes jetées à la rue.

S'il ne fallait retenir qu'une chose de cette soirée, ce serait celle-ci :

"A titre personnel, chacun d'entre nous n'est-il finalement pas un de ces hommes ou une de ces femmes qui peut éviter à son voisin, de "dévisser" ? Il eût suffit à quelques-uns de recevoir une toute petite marque d'intérêt pour ne pas sombrer; aux autres, un signe de confiance pour ne pas désespérer [...] Si nous le voulons, nous sommes tous des gens de terrain..." (Jean Laffon, président de la Mie de Pain)

Il n'en va pas autrement des relations entre les générations ni de celles entre les arabes et les auvergnats (Hortefeux, si tu m'écoute... biggthumpup) Cessons de nous méfier les uns des autres...

Bon, je retourne à la rédaction du numéro 4 d'Histoire & Histoires... du 13e dans lequel vous trouverez, entre autres, un bel article sur la Mie de Pain, rédigé par son ancien président, René Locqueneux.

J'ai pris un peu de retard, une semaine environ, et vous trouverez ce dernier dans toutes les bonnes librairies, aux environs du 26 octobre 2009.